Chauffage collectif : que faut-il savoir pour bien se chauffer cet hiver en copropriété ?

Certaines copropriétés sont désormais dans l’obligation de disposer d’une installation mesurant la consommation de chauffage de chaque logement et ce, individuellement. D’ici 2020, ce procédé devrait se généraliser à l’ensemble des copropriétés dans une logique éco-responsable pour permettre à chacun de baisser sa propre consommation énergétique.

Alors que faut-il savoir sur cette mesure et comment bien se chauffer cet hiver en copropriété ? Copro.net, par Agence Centrale, spécialiste de la gestion de syndic, vous explique tout en matière de gestion de copropriété.

Chauffage copropriété : une nouvelle réglementation

Le décret n°2019-496 du 22 mai 2019 est venu modifier les obligations d’individualisation des frais de chauffage collectif dans les immeubles. En effet, désormais, tout immeuble équipé d’un chauffage copropriété ou d’une centrale de froid doit comporter un équipement permettant de déterminer la consommation de chauffage ou de refroidissement de chaque logement. La deadline de mise en service de ces appareils est fixée au 25 octobre 2020 au plus tard.

Un arrêté doit également paraître pour préciser les cas où l’installation d’appareil d’individualisation des frais de chauffage ou de refroidissement n’est pas exigée, notamment lorsque l’installation est techniquement impossible ou qu’elle entraîne un coût excessif par rapport aux économies attendues.

Chauffage collectif : le rôle des copropriétaires et du syndic de copropriété

Grâce à l’individualisation des frais de chauffage collectif, la répartition se fera de manière plus équitable. Si vous faites attention, votre facture baissera donc sensiblement !

Dans tous les cas, la mise en place de compteurs individuels de chauffage collectif nécessite une décision à la majorité absolue des copropriétaires. Pour ce faire, le syndic de copropriété doit au préalable mettre à l’ordre du jour de l’assemblée générale la question des devis et des travaux d’individualisation des frais de chauffage ou de refroidissement, parfois coûteux.

Une fois la décision prise et les compteurs installés, le syndic de copropriété est dans l’obligation de relever les chiffres au moins une fois par an avant de les adresser aux propriétaires.

Bien se chauffer en hiver en copropriété

Si sortir du chauffage collectif en copropriété est voué à avoir une réelle incidence sur les frais que vous paierez, il sera pour cela nécessaire de faire attention à votre consommation. A ce sujet, l’hiver approche, et pour bien se chauffer durant cette saison tout en réduisant sa consommation énergétique, voici quelques conseils.

  • Maintenez une température ambiante de 19° C environ dans les pièces à vivre
  • Réduisez la température dans les chambres (entre 16 et 17° C) pour favoriser le sommeil
  • Abaissez la température de toutes les pièces (entre 12 et 14° C) lorsque vous vous absentez dans la journée ou le week-end
  • Optez pour un thermostat d’ambiance programmable afin de réguler votre consommation d’énergie !

Pour toute question ou demande de renseignements additionnels, n’hésitez pas à contacter Copro.net, syndic de copropriété spécialiste en la matière. Nos équipes délivrent des services de gestion de copropriété de qualité sur la région lyonnaise.

Changez de syndic facilement !

Un de nos conseillers
vous rappelle gratuitement sous 48h.

Actualités

AscenseurEau froide collectiveEau chaude collectiveChauffage collectifPortailGardien

PrésidentMembre du Conseil SyndicalCopropriétairesAutres

M.Mme