Tendance des jardins potagers partagés : comment lancer cette idée dans votre copropriété ?

Les jardins potagers partagés connaissent un succès grandissant et ne cessent de fleurir aux quatre coins de l’Hexagone. Ils permettent aux familles urbaines de disposer d’un espace de verdure pour y cultiver fruits, légumes ou fleurs selon les envies, et sont également l’opportunité de rapprocher les propriétaires et de tisser des liens sociaux.

Vous souhaitez lancer un jardin potager partagé au sein de votre copropriété mais ne savez pas comment vous y prendre ? Copro.net, syndic de copropriétés attaché à l’Agence Centrale, et implanté dans toute l’agglomération lyonnaise, vous aide à y voir plus clair.

Les jardins collectifs, de nombreux avantages

Difficile de ne pas s’arrêter sur les nombreux bienfaits des jardins potagers partagés, puisque ces derniers sont flagrants. Tout d’abord, ils constituent une façon originale de jardiner et d’avoir accès à un petit coin de verdure. Les Français étant aujourd’hui davantage sensibles à l’écologie et à l’environnement, la volonté de consommer des produits sains et de saison s’en fait ressentir. Les jardins potagers partagés sont une formidable opportunité pour cultiver ses propres fruits et légumes au sein même de l’agglomération lyonnaise.

De plus, c’est une manière pour les familles de se rapprocher de la nature, mais également des autres, en échangeant sur des passions communes et en partageant des moments conviviaux, vecteurs de lien social. C’est enfin l’occasion pour d’autres, par exemple pour les personnes isolées ou âgées, de favoriser les rencontres intergénérationnelles (avec d’autres générations, par exemple des enfants) et de contrer la solitude.

Comment mettre en place un jardin partagé au sein d’une copropriété ?

Vous êtes décidé à sauter le pas mais ne savez pas comment mettre un tel projet en place ? Pas de panique. Il suffit de procéder étape par étape.

La première des choses à faire est d’informer les locataires de l’immeuble de votre projet afin de recruter des jardiniers en herbe souhaitant s’investir dans l’aventure.

Une fois le groupe constitué, il faut trouver la parcelle de terrain adéquate et exploitable (ancien dépotoir, toit plat, espace inoccupé entre deux immeubles…). Pour connaître les opportunités, renseignez-vous auprès de votre Mairie. Si votre projet est d’installer le jardin potager partagé directement au sein de votre immeuble, par exemple dans la cour ou en hauteur sur le toit, il est nécessaire de s’adresser dès le début du projet à la copropriété, afin d’informer tous les propriétaires.

En effet, si le potager est installé sur les parties communes, il concerne donc directement la copropriété et doit obtenir l’aval des propriétaires lors de la prochaine assemblée générale de copropriété. Lors de ce rendez-vous, il vous faudra correctement détailler les modalités de l’installation de ce jardin et en préciser les règles, en termes d’installation, d’entretien et de partage des récoltes notamment.

Une fois ces étapes franchies, n’hésitez pas à solliciter votre commune qui pourra peut-être vous aider en vous fournissant des matériaux (terre, compost, bac, etc.).

Vous souhaitez en savoir plus quant à l’installation de votre jardin potager partagé ? Copro.net, par Agence Centrale, présente à Lyon et ses alentours, peut vous aider dans la concrétisation de votre projet et le montage de votre dossier pour la copropriété ! N’hésitez pas à nous contacter. 

Changez de syndic facilement !

Un de nos conseillers
vous rappelle gratuitement sous 48h.

Actualités

AscenseurEau froide collectiveEau chaude collectiveChauffage collectifPortailGardien

PrésidentMembre du Conseil SyndicalCopropriétairesAutres

M.Mme